Comment Coudre le Jersey quand on débute en couture sans surjeteuse – Tuto

 In couture, tutos

Je retrouve souvent la question durant les ateliers : comment coudre la maille ?
Cette matière tricotée fait souvent peur car elle peut être la source d’échecs en couture. Mais c’est simplement, le plus souvent, parce que la couturière n’utilise pas la bonne aiguille ou le bon point pour assembler ses pièces.

Dans ce petit mémo, je vous propose de résumer les points essentiels lorsque l’on débute en couture et que l’on a envie de coudre des pièces en maille sans pour autant être équipé d’une surjeteuse. Car il est tout à fait possible de dompter le jersey avec une machine à coudre, tant que l’on a le bon point et la bonne aiguille machine.

Par ailleurs, il peut y avoir différentes matières en maille, plus ou moins faciles à coudre. Je vous conseille de débuter avec une maille jersey en coton biologique, qui contient un maximum de 5 % d’élasthanne, avec un poids assez important (au-dessus de 110 g/m2) afin de ne pas avoir une maille trop fine sous votre pied de biche.

Coudre la maille

 

Choisir la bonne aiguille machine

Il est important d’utiliser la bonne aiguille machine, soit une aiguille Jersey. La pointe de l’aiguille jersey est arrondie pour passer entre les mailles, contrairement à la pointe de l’aiguille Universal qui est très pointue pour perforer le tissu.

Vous pouvez également trouver des aiguilles Stretch, mais elles sont à réserver aux mailles plus extensibles, contenant un grand pourcentage d’élasthanne (Lycra et autres matières synthétiques qui offrent de l’élasticité).

Coudre la maille

Pour rappel : une aiguille machine se change environ toutes les 8 heures d’utilisations.

J’utilise pour ma part les aiguilles machine Bohin et Schmetz.

 

Choisir les bons points machine pour assembler la maille

Vous vous rendrez vite compte que si vous n’utilisez pas le bon point pour assembler vos pièces en maille, vous allez soit perdre l’élasticité de votre tissu, soit avoir des problèmes pour réaliser vos coutures.

Voici deux points qui sont parfaits pour coudre la maille.

Le point éclair ou super stretch

Point super stretch

Le point super stretch, aussi appelé point éclair, est un point machine pour les tissus élastiques. Le point super stretch ou point éclair est l’équivalent du point droit pour coudre la maille.

 

Le point double surjet ou overlock fermé

Point double surjet

Le point double surjet ou overlock fermé permet de surjeter et coudre en même temps les mailles. Il permet de conserver toute la souplesse des tissus extensibles (zigzag), tout en étant solide (point droit).

 


Les points machine pour surpiquer la maille

Les surpiqures sont des coutures d’ornement, qui viennent non seulement renforcer la couture, mais aussi embellir votre pièce. Particulièrement sur la maille, dont l’une des propriétés intrinsèques est l’élasticité et la souplesse, il faut utiliser le bon point pour réaliser vos surpiqures.

En voici deux que j’apprécie particulièrement, mais rien ne vous empêche de faire d’autres essais avec les points préconisés dans le mode d’emploi de votre machine à coudre (que je vous engage à lire !).

Le point tricot

Le point tricot est idéal pour surpiquer la maille, pour réaliser des coutures apparentes sur la lingerie, les sweats, les tricots. Le point tricot est formé de boucles qui se succèdent.


Le point nid d’abeille

Point nid d'abeille

Le point nid d’abeille est parfait pour les surpiqures sur les tricots et les tissus lisses, il est recommandé pour les coutures apparentes sur les pièces de lingerie. On l’utilise par exemple pour coudre un élastique sur une culotte, ou pour réaliser une couture plate sur un débardeur. Le point nid d’abeille est parfait pour les coutures ouvertes et surpiquées en maille.

 

Il est tout à fait possible de coudre la maille avec une machine à coudre familiale, si toutefois vous employez le bon point et la bonne aiguille.

Vous pouvez également utiliser des entoilages afin de vous faciliter la tâche. Je vous renvoie à mon livre Coudre Initiation et Perfectionnement aux Editions La Plage qui répertorie les entoilages essentiels. Je vous recommande également la Rencontre avec Michèle Baroin, responsable Vlieseline® France.


Les aiguilles machines

 

 

Recommended Posts
Showing 4 comments
  • Solenne
    Répondre

    Merci Emilie pour cet article succinct, mais d’une grande clarté et avec toutes les infos nécessaires!
    C’est extra! (comme d’habitude … ;-))

    • emilie
      Répondre

      Merci Solenne pour ton commentaire.
      Effectivement, l’idée était de faire un petit mémo rapide pour coudre la maille. Je me suis dit que j’allais résumer ce que je dis toujours à mes stagiaires à ce sujet.
      Un autre article qui va avec celui-ci devrait être publié prochainement, et concernera plus la méthode pour coudre une bande d’encolure en maille.
      Bonne soirée, et merci encore.

  • Marie
    Répondre

    Merci Emilie, pour ce super mémo, il est parfait, il redit l’essentiel, juste de dont on a besoin pour éviter les erreurs et se rappeler ce que tu nous dis aux cours !

    • emilie
      Répondre

      Merci Marie. Je voulais que ce soit synthétique, pour avoir juste l’essentiel sous la main.
      Et puis maintenant tu maîtrises le jersey ! Bises et à mardi.

Leave a Comment

0

Tapez ce que vous recherchez et appuyez sur la touche Entrée

Tuto biche à broder